ce forum est un exutoire à vocation humoristique, venez râler conspuer et déverser votre venin ici
 
Accueil principalAccueil principal  AccueilAccueil  Lanini stripLanini strip  Faits divers  Cri de la semaine  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Chien vs lapin : perdante, moi.

Aller en bas 
AuteurMessage
lafée
Rageur du dimanche soir
Rageur du dimanche soir


Messages : 88
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 103
Localisation : Gironde

MessageSujet: Chien vs lapin : perdante, moi.   Lun 27 Avr - 23:54

Ce n'est pas d'aujourd'hui, c'était sur un autre site mais c'est de moi. A ce jour j'ai toujours mon chien qui s'est calmé mais à cette époque les scénarios similaires étaient quasiment quotidiens de quoi consoler ceux qui n'ont pas de chien ou de les conforter dans leur choix de ne pas en avoir lol! :
Le coup du lapin ou un jour j'vais l'tuer

J'avais dit bonne nuit à tout le monde sur le forum, restait juste à sortir Doudou... pas trop envie car crevée vu que la précédente nuit s'était déroulée sous le signe de l'insomnie mais quand on a un chien on assume même vers 23 heures, même épuisée. Gros pipi puis Robbi y va de son pas décidé, genre, séance de musculation des bras (oui, l'est gentil avec sa maîtresse, il lui évite les salles de sport...la fait même pas payer) mais je le connais le bougre, je résiste et fais contre poids ; second pipi, bon va p'têt faloir qu'il pense au gros caca que je rentre me coucher, moi... j'irai bien de suite mais ça serait égoïste. La prochaine fois je serai égoïste : il a arrêté la séance de muscu, laisse souple, je relache ma vigilance et là... le lapin ou le lièvre qui déboule devant mes yeux ahuris et ceux joueurs de Doudou, génial on va le poursuivre, enfin moi, moins parce qu'après cascade anti cassage de gueule, je le lache et l'appelle désespérément tandis qu'il file entre les vignes. Maison-clés de voiture-voiture ; j'ai les boules, après lui, moi (tu pouvais pas faire attention, c***asse) et je m'inquiète : "en plus il risque rester accroché à cause de la laisse". Déjà que le jour ce n'est pas évident de le retrouver alors la nuit...il a beau être blanc, les vignes sont hautes, la lune pas assez pleine... un peu cause perdue. J'adopte la stratégie spéciale nuit : quelques mètres, je coupe le moteur de l'opel, descends et écoute les aboiements... punaise y'a un paquet de cleps dans le coin mais je distingue un aboiement de tonalité bien plus grave pas trop loin, à peine un kilomètre ; voiture, arrêt, elle est bien haute la barrière pour qu'il ait pu sauter par dessus et ils sont plusieurs là dedans, au moins trois...je distingue une masse claire, m'approche...merci clôture...le sourire éclatant n'est pas celui de Doudou.
Au bout d'une heure je rentre bredouille. "Non, pas retrouvé" dis-je d'une voix monocorde à mon mari qui devant mon désarroi, ma culpabilité, va le chercher "ce c** de chien" à son tour. Moi, j'me couche, dégoûtée et un grand moment plus tard, j'entends mon mari qui revient pas plus chanceux que moi, je finis par m'endormir. Réveil en sursaut par mon homme qui allume la lampe, se lève précipitemment... téléphone qui sonne ... angoisse ... non : "je vais chercher ton chien". Il revient, un chouia énervé, Doudou à ce que j'ai compris est encore aller chercher la merde au chien du maire : "s'il recommence je fais 500 bornes et je le lache dans la nature"... j'comprends, j'comprends mais du coup réveillée, il est 1h30, je tourne et vire dans mon lit, insomnie entrecoupée de rêves insensés où je fume... et j'ai la sensation d'avoir réellement fumé vu que je n'ai pas dormi en dehors des rêves... "merde presque 4 mois foutus en l'air... mais non t'es dans ton lit, il n'y a pas la moindre trace de tabac dans la chambre". Ouf, mais à force, va me faire craquer ce p**ain de chien et en plus, lui, là, il dort.

Voilà, à cette époque j'avais arrêté de fumer, repris depuis ce qui explique les dernières phrases mais ce n'est pas Doudou qui m'a insité à refumer, il est innocent . clown
Revenir en haut Aller en bas
Lycante
1er lieutenant
1er lieutenant
avatar

Messages : 436
Date d'inscription : 11/04/2009
Age : 37
Localisation : chez les cons

MessageSujet: Re: Chien vs lapin : perdante, moi.   Jeu 7 Mai - 15:22

Personne n'est innocent, jamais... Suspect

_________________
Y'a des jours où faut pas m'chercher...
Et y'a des jours tous les jours...
Revenir en haut Aller en bas
 
Chien vs lapin : perdante, moi.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JE GARDE VOS ANIMAUX SUR DIJON ALENTOUR
» Mon chien nous a attrapé ... un rat ! (phobiques s'abstenir)
» gâteau en forme de lapin
» Bricolage un lapin surprise
» Lapin grillé au cumin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
pays de merde :: les coups de gueule :: animaux, insectes et nuisibles-
Sauter vers: