ce forum est un exutoire à vocation humoristique, venez râler conspuer et déverser votre venin ici
 
Accueil principalAccueil principal  AccueilAccueil  Lanini stripLanini strip  Faits divers  Cri de la semaine  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 adieu s.net, au revoir les kérotakis

Aller en bas 
AuteurMessage
Taïpan
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 598
Date d'inscription : 09/04/2009
Age : 41
Localisation : Belley

MessageSujet: adieu s.net, au revoir les kérotakis   Lun 11 Jan - 2:47

texte effacé sur un autre site, dédié à mes frères et soeurs de coeur, les kérotakis.

« Mes chers kéros, voici un petit message explicatif pour mon mon départ.:
Il était un peu précipité, mais nécessaire, ça m'a vraiment ennuyé, et comme tous ce qui est douloureux, tel un sparadrap par exemple, il vaut mieux le faire vite.

Je voulais juste vous dire au revoir à vous et adieu au reste du site et certainement pas provoquer le taulé que j'ai malgré moi provoqué.

N'en voulez pas au staff de s.net, ils ont fait ce qu'ils pensaient devoir faire tout comme j'ai fait ce qu'il me semblait devoir être fait.

Un avertissement était nécessaire, effectivement j'ai gravement nuit à la sécurité et à l'intégrité de S.net avec une vidéo de dailymotion montrant Magloire, honte sur moi !
Cependant un avertissement, c'est une menace, une menace de bannissement, mais une menace tout de même, quelque chose que je n'ai jamais toléré, de personne, d'aussi longtemps que je me souvienne.

Comprenez, je suis un gros nounours, avec le coeur sur la main, on peut tout me dire, tout me demander, si Kirsa avait juste supprimé mon message, je serais venu demander pourquoi et je me serait même confondu en excuses mais montrer les crocs, menacer, faire un caprice n'a jamais été le meilleurs moyen d'obtenir quelque chose de moi.

Il semblerait que j'ai eu deux avertissements aussi, heureusement je n'ai jamais reçu le premier comme ça je suis resté un peu plus longtemps (non, parce qu'un message rouge vif gentil tout plein, ça se remarque quand même)

Je n'en veux à personne, j'ai beaucoup aimé S.net mais il faut reconnaître que le Québec, par rapport à la France, c'est une autre culture.

Ce noël, je jouais avec ma petite nièce, elle a quatre ans, sous le coup de l'exitation, elle m'a envoyé un direct dans les dents et elle s'est fait mal (juste un peu) j'ai immédiatement cessé de jouer avec elle pour qu'elle comprenne que ça ne se faisait pas. Je n'ai pas eu mal, evidemment, mais c'était l'atitude à avoir dans cette situation pour que sans heurt, elle comprenne le message, et vous savez quoi ? Ma nièce, qui à quatre ans, elle a compris...

Apparement ce concept semble dépasser la compréhension québequoise, comme je le disais c'est une autre culture. Pourtant même mon chien donne la patte pour obtenir quelque chose et ne me grogne pas dessus, c'est bien que ce doit être simple.
Inversement, ma bourde, (non parce que je pensais que j'avais le droit, c'est pas comme si j'ouvrais des messages sur le forum principal tout les jours) a du leur paraître être le summum de l'injure et cela dépasse ma compréhension de français car il n'y avais pas de volonté de nuire ou de mal faire.

Je comprends pourtant que «C'est l'intention qui compte» ne doit pas être une maxime universelle

En cas de divergence d'opinion, quand on peut discuter, je communique, mais pas avec une menace. En gros c'est «tiens toi tranquille ou on te vire», et ben voilà je suis partit tout seul, comme un grand, d'un site dont j'appréciais la convivialité, surtout de la confrérie où je passais le plus clair de mes posts. Je ne comprends pas en quoi cette réaction est plus puérile que de jouer à la maitresse ou à la dinette magique. Peut-être ont-ils voulu tester ma détermination...Voila, c'est fait!

A plusieurs reprise et plusieurs membre du staff, dont Kirsa il me semble mais je n'en jurerais pas, j'avais expliqué mon point de vu et précisé que je quitterais immédiatement le site en cas d'avertissement, ce n'est pas quelque chose avec lequel j'ai le sens de l'humour. La dernière personne à qui j'en ai parlé vous le confirmera peut être, il s'agit de deathbreeze.

J'ai aussi eu vent du fait que je refusais l'autorité et que je n'avais donc pas ma place sur s.net, comme quoi on est tous d'accord, sauf que j'ai travaillé pour l'armée, la police (encore une bourde), et la je bosse en sécurité, j'ai un respect et un sens profond de la hierarchie et de l'autorité, c'est juste que
je n'en reconnais aucune (d'autorité) aux membres du staff de s.net, ce ne sont que des internautes avec des accès sur un site, j'ai un site avec un forum intégré moi aussi, mais je ne passe pas mon temps à fliquer les membres qui viennent dessus, et si je joue les prétentieux aux chevilles enflées, c'est par jeu et non par réelle conviction de mon omnipotente suprématie. Je n'ai jamais piqué une cricrise d'autorité comme le font tous les membres du staff de s.net qui sont intervenus. Ça se serait tassé en trois fois rien de temps s'ils s'étaient contentés de mépriser la chose et de ne pas intervenir.

J'ai aussi été un peu direct dans le message que j'ai envoyé à Kirsa, mais c'était sans haine aucune, je me suis juste exprimé comme je le fait en général quand je ne suis pas sur s.net. C'est vrai aussi que je m'attendais plus à bonne année et meilleurs voeux qu'à son message.

je lui ai dit que j'en avais marre de la stupidité crasse, je ne parlais pas forcément d'elle. Combien ont posé sur le forum principal des questions dont le niveau relevait du coefficient intellectuel d'une huitre citronnée ? Souvent d'ailleurs pour se payer la tête des snettiens de bonne foi et de bonne volonté, je pense à templier 15 par exemple.
Et moi quand je pose une question qui m'intéresse, alors que je n'en pose jamais, une question à la quelle même Zelda est venu me répondre très gentiment d'ailleurs sans me faire de remarque, je me fais jeter.

Ben voilà, non ! Assez des petits caporaux agressifs investis de grades virtuelles qui leur montent à la tête (je ne vise personne, que ceux qui se sentent morveux se mouchent).

Je remercie tous ceux avec qui j'ai eu le plaisir de travailler, Deathbreeze, Anissa, Maylou (pas assez bossé, mais c'est un concours de circonstance promis) sur le site qui je le répète reste pour moi un site formidable ou j'ai rencontré des gens extraordinaires.

Vous allez tous me manquer si je ne vous revois pas et sachez que je n'ai d'animosité envers absolument personne pas même Kirsa qui n'a vraisemblablement que fait ce qu'elle devait avec toute la probité que je lui connais.

Je ne reviendrais pas, et c'est pour que ma décision reste irrévocable que le compte Taïpan à été effacé de suite, car j'étais bien sur s.net. Même si contrarement à beaucoup d'entre vous, je ne ressens aucune sensation de manque quand je ne me connecte pas.
Alors n'engendrez pas pour moi les foudres de la divine et toute puissante direction .

Ce message sera sur la confrérie, ou il restera certainement peut de temps avant le passage autodaffique de la Waffen-SS snettienne, mais il sera visible en permanence sur le blog kéros et le cas échéant sur mon site perso»

_________________
Hissez le pavillons noir et que ceux qui se tiennent à genoux le voient bien, qu'il admirent l'étendard de la révolte !

Cette phrase de Leiji Matsumoto me tient à cœur depuis des années, ce n'est pas juste une façon de parler, c'est une façon d'être, une manière de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
http://paysdemerde.1fr1.net
lafée
Rageur du dimanche soir
Rageur du dimanche soir


Messages : 88
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 104
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: adieu s.net, au revoir les kérotakis   Lun 11 Jan - 10:24

Je recommence, biiiip de batterie de mobile qui m'as laissée en plan Evil or Very Mad

Je disais donc que les foudres de la Direction, j'en avais rien à faire, leur puissance n'est que virtuelle et issue de leur égo surdimensionné.

Ils se réfugient derrière un règlement qui n'est qu'une farce, le seul vraiment appliqué étant "le chef a toujours raison" ou encore, une reprise célèbre, "S.net on l'aime ou on le quitte" et même "on va nettoyer ça au karcher", S.net se traduisant par le nombrilisme et la mégalomanie du staff ...

Pour moi, ils ont perdu, faute d'arguments, les seuls moyens qu'ils aient trouvé est la répression. Entre l'une, sans généraliser sur l'ensemble de sa confrérie elle appartient à celle qui est en rivalité avec nous, qui colle un providentiel avertissement (avec Maman et toi, nous perdons deux piliers pour les énigmes), les autres qui suppriment des messages, font fermer les discussions pour ne pas voir écrit blanc sur noir l'étendue de leur bassesse, ça montre que seule la langue de bois est autorisée, faute de répondant côté staff si on ose remettre en question, voire simplement améliorer le site, ce sont des conservateurs primaires, pas de quoi pavoiser.

Je me doutais qu'ils allaient fermer la discussion où j'avais averti que j'allais user de mon droit de réponse et de critique en évitant de déroger à leur réglement. Ils savent que j'ai le vocabulaire pour, que je sais frôler les limites sans les dépasser et il était inenvisageable pour eux de lire leurs quatre vérités sans pouvoir légitimement sanctionner.
A la limite ils m'ont fait gagner le temps que j'aurais mis à taper un message qui ne leur aurait renvoyé que leur propre image, soulevé leurs lacunes.

Autre chose, pour moi tu es toujours Kerotakis parce que ma vision de la confrérie va bien au delà du site, c'est un esprit qui m'a fait me sentir chez moi parmi les Kéros et je suis sûre que nous échappons même. À la Direction, on est dangereux parce qu'on n'a pass laissé notre cerveau au vestiaire du site et qu'on est assez francs et impulsifs pour le dire. Le danger n'est que virtuel mais leur suprématie également ne l'oublions pas.
Revenir en haut Aller en bas
Taïpan
Capitaine
Capitaine
avatar

Messages : 598
Date d'inscription : 09/04/2009
Age : 41
Localisation : Belley

MessageSujet: Re: adieu s.net, au revoir les kérotakis   Mer 13 Jan - 16:24

kérotakis est un générique snetien qui tente de nommer le lien qui nous unis, ce lien transcende s.net lui même et lui survivra certainement

_________________
Hissez le pavillons noir et que ceux qui se tiennent à genoux le voient bien, qu'il admirent l'étendard de la révolte !

Cette phrase de Leiji Matsumoto me tient à cœur depuis des années, ce n'est pas juste une façon de parler, c'est une façon d'être, une manière de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
http://paysdemerde.1fr1.net
Kistazl
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 11/04/2009
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: adieu s.net, au revoir les kérotakis   Mer 13 Jan - 19:49

C'est la première (et dernière fois) que je suis témoin des pratiques des admins de s.net. Ce que je comprend pas, c'est comment un site aussi mal codé, moche, difficile à utiliser (on a vu plus performant comme forum) et affublé d'une équipe de crétin comme staff à pu obtenir tant de succès. Sa me dépasse. Qu'est-ce que les gens ont pu y trouver à la base, quand il n'y avais "rien".
Revenir en haut Aller en bas
Maâbya
Rageur présent
Rageur présent
avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 28/04/2009
Age : 29
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: adieu s.net, au revoir les kérotakis   Jeu 14 Jan - 20:51

la nouveauté ? C'est vrai qu'aujourd'hui, à par la base de donnée énorme, ils ont plus rien pour eux...

Maintenant que nous sommes tous (ou presque) bannis ou partis, on peut faire et dire tout ce qu'on veut !

comme l'a si bien dit Lycante : Vive la liberté !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
lafée
Rageur du dimanche soir
Rageur du dimanche soir


Messages : 88
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 104
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: adieu s.net, au revoir les kérotakis   Ven 15 Jan - 10:26

Ah. Bon! On n'était pas libre ? Je comprends mieux pourquoi j'ai été libérée, enfin, bannie mais en l'occurence ce sont des synonymes.

C'est vrai que je suis une vraie rebelle, quand ça va je le dis, quand ça ne va pas, aussi et le pire est que je le fais sans insultes et au départ je ménage les susceptibilités. Après si en face on pousse le bouchon un peu loin, je suis plus directe.
Donc, en résumé, toute expression d'un avis différent, pire d'une remise en question de la "grande prêtresse" et même toute pensée dans ce sens est considérée comme de la mutinerie. Si on est plusieurs à ne pas se laisser lobotomiser, ça s'appelle un complot ...

Franchement, je suis morte de rire, nous croient-ils assez idiots pour aller crier notre mécontentement sur un blog auquel ils accèdent s'il s'agissait d'un complot ?
Ou peut-être qu'au Québec le mot complot n' a pas la même signification, là bas c' est peut-être pas quelque chose de secret avec une conotation de trahison, c'est peut-être tout simplement la parole ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: adieu s.net, au revoir les kérotakis   

Revenir en haut Aller en bas
 
adieu s.net, au revoir les kérotakis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» salutation et au revoir ( pas adieu hein !:p)
» Au revoir nounou adorée ! Que ça passe vite !!!
» Adieu les kilos et les complexes!!!
» J' irai revoir ma Normandie, Les Battous.
» au revoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
pays de merde :: les coups de gueule :: télé, média, informatique et internet-
Sauter vers: